Lutter contre le surentraînement en musculation

Musculation : attention au surentraînement

Le phénomène de surentraînement se manifeste lorsque durant l’entrainement le muscle sollicité ne parvient plus à produire l’effort souhaité. Dans certains cas, le surentraînement peut amener une régression, et seul du repos et du sommeil répareront ce mal.

surentrainement_musculation

Un état de fatigue générale, stoppant la progression

Des entraînements trop importants, ou encore trop rapprochés, peuvent comme le manque de repos favoriser le surentraînement. Le fait de continuer à s’entraîner lorsque le muscle ne réagi plus aux efforts accentue un peu plus ce phénomène.

Après chaque séance de musculation, les muscles ont besoin de se reposer, afin de se réparer et se développer dans de bonnes conditions. Dans le cas contraire, le muscle n’aura pas encore refait le plein d’énergie, et n’aura pas eu le temps nécessaire pour se renforcer. De plus les micros-traumatismes créés par les séances d’entraînements ne seront pas encore réparés.

Cette accumulation de fatigue sur les muscles ne fera accentuer les dégâts au fil des séances, et vous amènera doucement vers le surentraînement ou pire la blessure.

Il est toutefois important de noté que le surentraînement se veut être un état global, qui peut aussi être lié à votre sommeil, à votre alimentation, ou encore à un état de stress dans la vie quotidienne.

Les symptômes du surentraînement

Les symptômes peuvent être nombreux, en voici une petite liste :

  • Manque de motivation, difficulté à lever des charges lourdes, et progresser,
  • Apparitions de douleurs aux articulations, et courbatures persistantes,
  • Fatigue constante, malgré des périodes de repos,
  • Baisse de la force et de l’endurance durant les entraînements,
  • Sommeil difficile, et ceux malgré la fatigue présente.
  • Manque d’appétit,
  • Tendance à être facilement irritable, …

La cumulation de plusieurs de ces symptômes annonce inévitablement le surentraînement.

Les remèdes pour combattre le surentraînement

Le repos, l’absence d’activité physique et sportive, ainsi qu’un bon sommeil seront vos meilleurs alliés pour aider votre corps à récupérer. Durant une semaine à 10 jours, il vous faudra effectuer un repos total. Exit les entraînements de musculation, ou autres activités physique, et place au repos, et beaucoup de sommeil. L’alimentation joue aussi un rôle important, et assurez vous dans cette période de manger équilibré et à votre faim. Le côté psychologique compte aussi pour une récupération totale et il est important de se changer les idées. Votre retour de motivation se fera sur cette période durant laquelle votre corps se reposera et reprendra des forces.

Après une bonne semaine sans sport, vous pourrez vous y remettre de façon progressive, en modifiant quelques peu vos entraînements. Vos muscles n’auront sans doute pas disparus sur cette période ne vous inquiétez pas, et un manque d’entrainement se sera installé décuplant votre motivation.

Partager cet article

Connectez-vous pour laisser un commentaire Connexion