France – Ukraine : le match de la dernière chance

Le match de la dernière chance pour l’équipe de France de Football

A quelques heures du match retour pour les barrages, la France affronte l’Ukraine, et se doit de faire un match exceptionnel pour prétendre à cette Coupe du Monde au Brésil. La France doit en effet marqué 3 buts sans en encaisser pour passer ces barrages et se qualifier pour la Coupe du Monde.

Facebook_Mondial

Les Bleus dans l’enfer de Kiev

Si le tirage été plutôt clément pour les Bleus sur le papier, sur le terrain s’est une tout autre histoire. Balayer 2-0 à l’allé par des Ukrainiens accrocheurs, à la limite, et fort collectivement, la France à fait illusion et ce match qui devait être une balade, s’est transformé en véritable cauchemar allant jusqu’à réduire à néant les espoirs de Coupe du Monde. Des Bleus amorphes, un Ribery esseulé, et quelques individualités qui craquent en fin de match, voila le triste tableau de ce match allé. Seul un exploit défiant les statistiques permettra à l’équipe de France de participé au Mondial.

Un exploit de l’équipe de France sinon rien

On en est la aujourd’hui, à parlé d’exploit contre une équipe d’Ukraine qui semblait prenable. C’est le niveau même de l’équipe de France qui est remis en questions, et les choix de l’entraineur après cette déroute à Kiev. Alors ce soir, il n’est plus question de tactique, ou de réfléchir sur le meilleur scénario du match, mais plutôt d’un état d’esprit irréprochable de l’ensemble des joueurs et l’envie de gagner à tout prix, quitte à « mourir sur le terrain » comme l’indiqué Olivier Giroud en conférence de presse.

Toujours est-il qu’après cette rencontre, les choses ne seront plus jamais pareilles pour les Bleus. Si exploit il y a, les vieilles blessures auront cicatrisés, et l’on pourra regarder vers l’avenir avec beaucoup plus de sérénité et célébrer nos héros d’un soir. Si au contraire, l’équipe de France devait ne pas aller au Brésil en juin 2014, le chantier serait énorme pour la fédération Française de Football qui subit depuis quelques années déjà le plus grand mal à tenir ses internationaux.

Partager cet article

Connectez-vous pour laisser un commentaire Connexion